Services automobiles : le CNPA devient Mobilians - DPDH - AKpartners - AKnext

Services automobiles : le CNPA devient Mobilians

A l’occasion de la présentation de ses voeux pour 2022, le syndicat des professionnels de l’automobile a annoncé son changement de nom. Le CNPA, qui fête ses 120 ans cette année, aura eu plusieurs dénominations dans son histoire. Le dernier changement en date remontait à 1990. Place désormais à Mobilians : un nom qui trace une nouvelle route vers la mobilité et l’ensemble des évolutions à venir de l’écosystème automobile. 

Dans le cadre de la Fondation Louis Vuitton, Francis Bartholomé président du CNPA a révélé la nouvelle trajectoire prise par le Conseil National des Professionnels de l’Automobile pour les années à venir. Clap de fin donc pour la dénomination CNPA, qui datait de 1990, place désormais à Mobilians.

L’héritage d’une génération de pionniers de l’automobile

« Face à ces défis immenses qui nous attendent, le CNPA a décidé de prendre un nouveau virage comme un acteur de progrès au service de toutes les mobilités. Nous fêtons nos 120 ans d’existence, d’une organisation pionnière créée en 1902 », a déclaré Francis Bartholomé.

Pour rappel, Mobilians fête cette année ses 120 ans. C’est une longue histoire au service des professionnels de l’automobile. Une longue histoire à laquelle le magazine Auto Infos, a pris part depuis 70 ans et la fondation en 1945 du journal du CSNCRA par Rémy Thibault.

Au fil des ans, le syndicat patronal adoptera plusieurs appellations : la Chambre du Commerce Automobile (CSA) tout d’abord puis tour-à-tour CNCA, CSNCRA, CNPA et finalement Mobilians.

Onze présidents nationaux depuis 1902

Onze présidents nationaux s’y sont succédé tout en participant activement au CNPF ou à la CGPME de l’époque, de René BERNASCONI à aujourd’hui. La chambre patronale fondera, avec ses partenaires sociaux, les principales institutions paritaires, centres de formation d’apprentis et écoles de la Profession, telles le GARAC.

« Mobilians, c’est un nouvel élan pour les Mobilités », Francis Bartholomé. 

« Un trajet Paris – Marseille prenait 9 jours en 1902. C’est l’époque où la distance est synonyme d’obstacle et où la France comptait moins de 10 000 automobiles », a rappelé aussi Francis Bartholomé président de Mobilians. « C’est aussi une époque de pionners et de visionnaires. Ils s’appellent notamment Georges Cormier, Jules- Albert de Dion, Hippolyte Petit. Ensemble, ils ont une conviction : l’automobile va rapidement se démocratiser et de très nombreuses entreprises de services aux automobilistes vont se créer. Ils lancent alors le premier syndicat des professionnels de la réparation et de l’entretien des automobiles. La Chambre syndicale du commerce de l’automobile – CSCA – était née ».

Et d’ajouter : « Au cours du XXe siècle, les concessions, stations-services, garages, écoles de conduite, centres de contrôle technique, parcs de stationnement ou bien encore recycleurs émergeront, se développeront et constitueront finalement un tissu entrepreneurial d’une rare densité. 120 ans après la création de la CSCA, c’est avec l’esprit des pionniers des premiers jours que nous n’avons eu de cesse de créer, d’évoluer et d’innover pour toujours proposer aux Français la meilleure solution de mobilité au regard de leurs besoins. De quelques-uns en 1902, ils sont 160 000 aujourd’hui pour porter la prochaine révolution des mobilités, sans rien concéder au sens du service et de la proximité qui nous anime. Cette alliance des talents, c’est la force de Mobilians ».

Une nouvelle identité visuelle au service de toutes les mobilités terrestres

La nouvelle identité visuelle incarnée par Mobilians se base sur des lignes évoquant toutes les mobilités terrestres et permet d’asseoir une dimension institutionnelle. Elle symbolise à la fois notre Héritage, à travers 120 ans d’existence, et l’anticipation des mouvements à l’œuvre au sein de toute la filière de l’automobile et des mobilités. « Mobilians est un nouveau pacte qui raconte le collectif au service des mobilités que nous représentons », explique F. Bartholomé.

Mobilians : cinquième branche professionnelle de France

Les principaux chiffres concernant Mobilians expriment eux-mêmes tout le poids de cette branche professionnelle de l’automobile. C’est tout d’abord un maillage territorial dense avec 30 délégations régionales et un taux de représentativité de 80% pour un total de 2000 professionnels élus et bénévoles et 170 salariés.

Mobilians représente également 160 000 entreprises françaises pour 500 000 emplois et 170 milliards d’euros de chiffre d’affaires par an. C’est aussi 70 000 jeunes en formation par an et 100 000 salariés formés par an. « Nous représentons une force très importante ancrée sur tout le territoire », a rappelé Xavier Horent délégué général de Mobilians. « Nous sommes les bâtisseurs de ce futur de la mobilité ».